mercredi 23 mai 2018

Blog de domotique familiale

Domotique familiale 

Un blog de domotique familiale où il est possible de parler de la domotique dans son ensemble mais aussi des robots de notre quotidien, ceux qui sont en train d'envahir nos maisons.
Un blog qui vous présente des articles que vous pouvez commenter à loisir.
Ce peut être sur les études qu'il faut faire pour pratiquer le métier de domoticien par exemple et la présentation même de ce tout nouveau métier émergent.
Mais certains des articles parlent aussi de cuisine. Vous pouvez apprendre comment faire une délicieuse gelée de coings par exemple avec un extracteur de jus. On vous proposera même certains extracteurs de jus au choix et leurs qualités.

Aspirateur robot

Et aussi quelles sont les bonnes techniques qui permettent de nettoyer correctement votre robot et dans quel cas le nettoyer à quel rythme. Est-ce la même chose si l'on est maître d'un animal de compagnie comme un chien ou un chat ?
Enfin un blog de domotique familiale tout à fait ouvert pour que vous puissiez découvrir de nouvelles notions et poser vos questions et vos commentaires tout à fait librement

samedi 11 janvier 2014

Couteau à puces


Que n’existe-t’il de couteau à puce ! Non, mais franchement ? Vous ne trouvez pas ça dommage ? Attention, que nous nous comprenions bien : je ne parle pas d’un couteau conçu exclusivement pour couper des puces ! (ou des cheveux en quatre !).. Non, quand je dis « couteau à puce », j’entends : un couteau équipé d’une puce électronique (comme les téléphones portables), vous voyez ? Histoire de ne pas dégainer vainement mon superbe couteau familial chaque fois que quelqu’un de mon entourage me demande un coup de main (de couteau en l’occurrence !) pour couper une belle côte de porc par exemple; et que, incapable de me souvenir dans quelle poche ou dans quel tiroir de la maison j’ai bien pu le laisser, j’arrive à la rescousse de mes proches une fois le problème résolu !..
Site de la famille
C’est vrai, je suis loin d’être quelqu’un qui a des goûts de luxe, mais, justement, le seul objet précieux que je possède, et dont je suis très fier je l’avoue, c’est mon couteau, alors mince, j’aimerais bien qu’il me serve le plus souvent possible et que les gens de mon entourage me voient comme « le mec qui a toujours son couteau de compétition à porter de la main ! ». Parce que là, pour le moment, vu mon énorme potentiel à perte les objets familiers, je pense qu’ils me voient plutôt comme « le mec qui a tout pour leur sauver la mise MAIS qui arrive toujours après la bataille » ! Frustrant.. très frustrant..
Alors, je vous en prie : insérez une petite puce dans mon couteau que je n’ai plus qu’à le faire sonner chaque fois que je le cherche ! Merci d’avance. lol
Ci dessous une photo de mon couteau Laguiole acheté chez Fontenille-Pataud. Il s'agit du modèle gentleman. Il a manche en ébène et est guilloché à mon prénom.

vendredi 20 décembre 2013

Couteau suis ce… et surtout Artisanal

Les fêtes approchent ! 
Gros repas et belles victuailles en perspective ! 
Si je vous dis ça, c’est parce que je m’en régale à l’avance ! Déjà depuis tout petit, je n’étais pas le dernier à reprendre du foie gras ou de la dinde, j’avoue, mais ce qu’il y a d’encore plus savoureux depuis quelques années, c’est que mon entourage, étant au courant que je possède un super couteau affûté comme une lame de rasoir (et qu’il ne quitte jamais la poche de mon pantalon !), fait systématiquement appel à moi dès qu’il y a quelque chose à découper ! Et, qui dit  « découper » dit « privilège de pouvoir goûter avant tout le monde ou de se réserver les meilleurs morceaux » ! Ce n’est pas très courtois, je sais, mais après tout (comme disent les footeux) : « premier poteau, premier servi ! » comme dise tous les cuistots.
Deuxième avantage à posséder un beau couteau de compèt’ : tandis que tout le monde se réjouit (les pieds bien calés sous la table !) que vous vous chargiez de la « salle besogne », vous, vous passez énormément de temps auprès de chacun des plats et il s’avère du coup beaucoup plus discret de vous resservir sans que votre entourage vous traite de « vorace » !… 
Oyez mon conseil bonnes gens, pour les fêtes de fin d’année, laissez tomber la rolex, demandez plutôt un bon couteau !...
Ci dessus la dinde de Noël de la famille avec le fameux couteau. 
Il s'agit d'un couteau acheté chez Fontenille-Pataud à Thiers.
C'est un Laguiole Nature 12 cm avec blocage de lame à pompe arrière guilloché à mon prénom. Je vous le mets en photo ci-dessous :

lundi 23 septembre 2013

Couteau très solide

Un couteau à l'hôtel 

Je sais que la lame est en acier de grande qualité et très dur ! Mais j'ai quand même eu peur. Mon couteau  est tombé de toute ma hauteur et lame ouverte...
 Et ça pour un cuistot c'est très inquiétant ! Un chef qui s'en sert en permanence.
Et bien non, rien tout est intact la lame n'est même pas émoussée il faut dire que c'est une lame en acier spécial RWL34 dureté 60 Hrc "Guillochée" ..
.

Il faut dire que la construction de ce genre de couteaux  est très stricte.




On voit bien d’ailleurs que sur ces photos (celle du milieu) l'abeille est forgée à la main

dimanche 21 juillet 2013

Couteau dans le sable



L’été c’est cool. Le soleil c’est plutôt top. La mer c’est vraiment le pied ! Mais le sable.. Oh le sable !.. Petits cailloux d’or fin je vous le dis : vous êtes peut-être le paradis des vacanciers… mais vous êtes également l’ennemi n°1 de la race humaine !
 Je viens de m’acheter un splendide couteau artisanal à *** euros ! Et, deux semaines à peine après cette jouissive acquisition, voilà qu’ un pauvre malheureux grain de sable de sa mer viens saccager mon bonheur en bloquant à lui seul tout le système de déploiement de ma lame adorée ! Un couteau de professionnel, fait à la main avec amour et talent, sculpté et assemblé dans les règles de l’art, solide comme un chêne, beau comme une Rolls, tranchant comme une sentence de Pierre Desproges ! Je vous mets en photo le couteau Laguiole acheté chez Fontenille-Pataud ci-dessous

Et, à cause d’un avorton de grain sable atterri là au hasard d’une rafale de vent mauvais, je me retrouve dans l’impossibilité de l’utiliser de quelques manières que ce soit ! Si ça n’est pas de la cruauté, je veux bien me prendre, tiens ! Et ne comptez même pas sur la sublime arme blanche enfouie au fond de ma poche droite pour venir couper la corde qui m’enverra dans l’autre monde, je vous l’ai dit : MON COUTEAU EST BLOQUÉ !… RHHHH !
Site de la famille

jeudi 4 juillet 2013

Couteau en héritage.


Famille et couteau 

Si je n’étais pas du genre superstitieux, je crois que je m’en irai sur le champ rédiger mon testament ! Seulement j’ai vraiment trop peur que ça me porte malheur !..
Et puis, en même temps, si il me prend brusquement une envie de rédaction de testament, c’est que je suis en train de tomber éperdument, et quand je dis « éperdument », je devrais dire : « épEEEERRRdument » ! amoureux… de mon nouveau couteau ! Voilà plusieurs semaines maintenant que ma famille m’a offert pour mon anniversaire un sublime couteau artisanal, et je dois dire que je suis fan, fan, fan (quelqu’un me fait voir le ciel ? non ? passons) !
Il est tellement beau, tellement précis, tellement solide que je sens déjà qu’il me survivra ! Moi qui suis un pauvre « apprenti-débutant--bricoleur-amateur-du-dimanche », je ne parviens même pas à comprendre comment il est possible, à la main (car c’est un vrai couteau artisanal, unique et numéroté !) d’obtenir un objet d’une telle perfection, d’une telle finesse, d’une telle légèreté !..

Il a même une odeur ! Je vous jure ! Son manche sent les sous-bois ombragés, les coteaux broussailleux ! La vie quoi ! C’est peut-être ça d’ailleurs qui m’a fait penser à ma mort et donner l’envie de coucher mon couteau sur mon testament ?..

Il s'agit d'un couteau de chez Fontenille-Pataud. Le modèle pocket avec manche en ivoire de phacochère. C'est un véritable Laguiole avec blocage de lame. Photo ci-dessous.